Apple Série TV

Apple Série TV

Deadline rapporte que le fabricant d’iPhone a donné son feu vert pour une saison de 10 épisodes d’une série de science-fiction créée et écrite par Simon Kinberg et David Weil.

Selon Deadline, le projet d’Apple est « ambitieux » avec « un gros budget ». On imagine qu’Apple veut marquer le coup et ne pas proposer une série de science-fiction au rabais, ce qui est une bonne nouvelle pour les futurs spectateurs. Le tournage de la série débuterait cet été en tout cas ; le casting a commencé et les scènes seront, semble-t-il, tournées dans plusieurs pays.

Simon Kinberg est principalement connu pour son travail sur les films X-Men, Mr. et Mrs. Smith, Jumper, Les Quatre Fantastiques, Seul sur Mars et bien d’autres. Selon les projets, il est le scénariste ou le producteur. Dans le cas de la série d’Apple, il aura les deux casquettes.

Apple dispose de plusieurs séries en préparation pour son futur service de streaming qui rivalisera avec Netflix. Du contenu orienté vers la science-fiction fait partie des programmes en développement, dont un qui a pour nom Amazing Stories et qui est réalisé par Steven Spielberg. Apple ne partage pas encore de détails publiquement, mais cela ne devrait pas tarder.

On ne s’attend pas un concurrent à Games of Thrones, mais l’espoir fait vivre…

Comment se désabonner des Newsletter en 1 clic!

Comment se désabonner des Newsletter en 1 clic!

Se Désabonner en 1 clic des Newsletters abusives

Nous sommes en 2019, et en ce début d’année, il est normal de recevoir un grand nombre d’emails de com-    pagnies souhaitant débuter leur exercice sur de bonnes notes. En conséquence un grand nombre d’emails provenant de newsletter en grande majorité. Des réductions, des promotions, des exclusivités, des récompenses… Tout pour vous pousser à l’achat, souscription…Certaines offres sont alléchantes, d’autres non, mais beaucoup de mails que vous renoncerez à supprimer par manque de temps.

 newsletter

Si votre messagerie ressemble à celle ci dessus, nous avons une solution pour vous.

Cleanfox est une solution Française qui se veut écologique. Cette solution vous désabonnera en un clic, de toutes les Newsletter, et plantera un Arbre en Zambie en bonus!

Ibros, Informatique de proximité à une solution pour tous vos problèmes.

Deezer Version finale

Deezer Version finale

L’application de Deezer sur Mac  est disponible en version finale

C’est fini pour la version bêta. Deezer a annoncé la disponibilité de son application pour Mac et Windows en version finale. Elle est proposée dès maintenant au téléchargement.

musique macbook pro

Selon le service de streaming qui vient concurrencer avec Spotify et Apple Music, la version finale de son application pour ordinateur propose un design revu et améliore l’expérience utilisateur pour écouter les 53 millions de musiques disponibles. Un mode hors-ligne fait également son arrivée afin de télécharger les musiques pour les écouter sans avoir obligatoirement accès à Internet. Cette fonctionnalité est réservée aux utilisateurs avec un abonnement payant. En outre, la fonction Flow fait son apparition sur l’application de bureau.

« Nous voulons rendre l’expérience musicale aussi facile et confortable que possible. Lorsque j’utilise mon ordinateur portable, je veux pouvoir accéder à toute ma musique à tout moment sans faire de compromis. La nouvelle application de bureau me donne exactement cela », indique Alexander Holland, le chef de contenu et des produits chez Deezer. « En particulier, la possibilité de télécharger sa musique préférée pour l’écouter hors-ligne est une fonction pratique lorsque vous êtes sur la route avec un ordinateur portable ou que vous n’avez pas de connexion Internet », a ajouté le dirigeant, cité dans un communiqué.

La nouvelle application de Deezer pour Mac  est disponible sur deezer.com/download. Sur Mac, il est nécessaire d’avoir OS X Mavericks au minimum. Sur PC, il faut Windows 7 au minium.

Mac mini

Mac mini

Mac mini

Lancé en 2005 en tant que premier Mac à moins de 600 EU – un atout majeur pour attirer les «commutateurs» à partir de PC Windows, le Mac mini 2018  a récemment été repensé à la fin de 2018. Avec les options de processeur quadricœur et 6 cœurs, le dernier rafraîchissement Mac mini s’avance plus que jamais. Pour la première fois, toutes les configurations Mac mini sont équipées de disques SSD PCIe, ainsi que de la puce de sécurité T2 d’Apple. Plus important encore, le Mac mini 2018 est doté de quatre ports Thunderbolt 3, ce qui le rend extrêmement polyvalent. Le Mac mini est de retour et reprend la place qui lui revient de droit, le Mac le plus polyvalent de l’ensemble des ordinateurs Apple. La longue mise à jour, qui a été annoncée au milieu de l’événement iPad Pro de la semaine dernière, est passionnante pour plusieurs raisons. Pour commencer, le Mac mini dispose de tout nouveaux processeurs Intel de 8ème génération à haute capacité. La gamme de processeurs commence avec un système plutôt anémique, mais toujours bien plus rapide que le dernier Mac mini, Core i3 à 3,6 GHz à quatre cœurs. L’option de processeur intermédiaire est un Core i5 à 6 cœurs à 3 GHz avec une accélération du turbo de 4,1 GHz, tandis que la configuration la plus élevée ajoute un Core i7 à 3 cœurs à 3,2 GHz pouvant atteindre 4,6 GHz. Bien que les mises à niveau du processeur fussent indispensables, les améliorations de la puce ne sont sans doute pas la chose la plus excitante du Mac mini. Cette récompense va aux quatre ports Thunderbolt 3 à l’arrière de la machine. Cela ouvre le plus petit Mac d’Apple à un monde d’extensibilité en croissance constante, donnant l’impression que tout est possible pour ce qui était jadis le Mac oublié d’Apple.

2018 Mac mini à de la RAM extensible

À ce jour, vous avez probablement déjà entendu dire que le Mac mini dispose d’une RAM évolutive cette année; il n’est pas soudé à la carte logique comme dans le modèle 2014. Cependant, en raison de l’emplacement de la RAM, vous devrez séparer la machine entière pour échanger les bâtons. Apple a utilisé une méthode intéressante pour maintenir la RAM en place. Plutôt que d’enfoncer les modules dans ses clips habituels, il a utilisé un plastique souple dans lequel les modules reposent. Pour s’assurer qu’ils ne glissent pas facilement, un autre bouclier est placé au-dessus et maintient tout en place. C’est avec plaisir que nous, iBros, vous proposerons donc à cet effet une solution de boost afin d’atteindre le maximum de ses capacités. 

Malheureusement, la RAM est le seul composant que vous pouvez mettre à niveau.

Le Mac mini à tous les ports dont vous avez besoin

Si vous enlevez sa finition grise, le nouveau Mac mini ressemble à ses prédécesseurs. Apple n’a apporté aucune modification à sa coque en aluminium. Cela peut en décevoir certains, mais il a un avantage: il reste encore beaucoup de place pour tous les ports dont vous avez besoin. Ces ports ont cependant été mis à jour. Vous obtenez quatre ports USB-C, deux ports USB-A, HDMI et une prise audio. Il existe également une connexion Ethernet Gigabit. (Si vous en avez besoin, vous pouvez payer un peu plus cher pour passer à la dernière norme Ethernet 10 Gb.)

Le Mac mini 2018, est sans aucun doute une amélioration de taille par rapport à son prédécesseur et un aperçu intéressant de l’avenir de l’écosystème Mac. Le mini est toujours la passerelle la plus avantageuse pour un écosystème de bureau Mac, mais la définition du niveau d’entrée a nettement évolué pour Apple.C’est une excellente amélioration, un outil polyvalent formidable répondant à de nombreux besoins potentiels et juste un petit ordinateur fantastique. L’un des principaux avantages de l’écart de mise à jour de Apple depuis quatre ans est qu’il n’y a aucune confusion quant au nouveau Mac mini: il est meilleur que tous ses prédécesseurs. Et si vous cherchiez la possibilité de mettre à niveau un modèle plus ancien, vous n’avez aucune raison d’attendre. Il est également beaucoup plus polyvalent, avec une large gamme de configurations qui devrait plaire aux utilisateurs de home cinéma et aux professionnels des médias.

MacBook Air 2018

MacBook Air 2018

Plus de 10 ans après son premier lancement, le MacBook Air fait enfin peau neuve. La dernière mise à jour de l’ultraportable phare d’Apple, décliné en 11,6 et 13,3 pouces, remontait à 2016. Il fait son retour avec un nouvel écran Retina, un capteur d’empreintes digitales Touch ID et la puce de sécurité T2 d’Apple dans ce que la société appelle «le processus de démarrage le plus sécurisé de tous les ordinateurs portables». C’est un choix de mots intéressant, car Peu après, Apple a présenté l’iPad Pro, appelé Face ID, «plus sûr que toutes les tablettes et tous les ordinateurs». Vraisemblablement, cela inclut le MacBook Air super sécurisé. Ce fut un moment choquant. Tout en se vantant de la sécurité de son nouveau MacBook Air, Apple l’a déclaré obsolète et faible par rapport à l’iPad à prix relativement abordable en l’espace de quelques minutes seulement.

Le nouveau MacBook Air est enfin doté d’un écran Retina, de processeurs modernes, d’un boîtier 50% plus fin et d’un clavier mis à jour. C’est le premier rafraîchissement majeur du MacBook Air depuis des années et il en fait enfin une machine moderne et compétitive. Mais comment se compare-t-il aux MacBook et MacBook Pro existants d’Apple?

Maintenant que le MacBook Air a été réaménagé, il n’est plus au prix de 1 000 euros. Au lieu de cela, l’Air a abandonné son avantage de prix au profit de spécifications plus compétitives. Mais avec le MacBook Pro 13 pouces, il peut sembler plus facile de dépenser quelques euros de plus pour un modèle qui, à certains égards, est plus puissant. Les autres MacBook sont en retard sur les mises à jour. Parallèlement, Apple n’a pas mis à jour les MacBook et MacBook Pro (sans la barre tactile) depuis plus d’un an, ce qui signifie que les processeurs et les claviers sont datés. Acheter un ordinateur portable avec une puce Intel de 7ème génération signifie perdre des gains de performances. Obtenir un clavier Butterfly de seconde génération pourrait signifier certaines des difficultés dont se plaignent les utilisateurs, telles que les clés inattendues. Le nouveau MacBook Air présente encore quelques inconvénients: sa vitesse d’horloge est inférieure à celle du Pro et, comme c’est le cas pour ses prédécesseurs, son stockage de base est faible (bien qu’il soit possible de mettre à niveau jusqu’à 1,5 To). Que ceux-ci soient suffisants pour vous orienter ou non vers les grands MacBooks, le fait de consulter toutes les spécifications aidera certainement à la décision. Pour simplifier les choses, nous examinons les spécifications de base et les prix de départ de chaque MacBook.

Le nouveau MacBook Air ne nécessite pas le remplacement intégral du boîtier supérieur lors du remplacement de la batterie. C’était un détail bienvenu, mais surprenant, car la précédente génération de MacBook Air à partir de 2013 nécessitait un nouveau top case avec remplacement de la batterie. Il n’est pas nécessaire de remplacer tout le boîtier supérieur lors du remplacement de la batterie.

iMac Pro

iMac Pro

iMac Pro

Apple l’appelle le «Mac le plus puissant de tous les temps». Il est doté d’un boîtier et d’accessoires gris spatial pour illustrer sa puissance.

L’Apple iMac Pro est un PC tout-en-un doté d’un écran 27 pouces 5K. Il est décliné en plusieurs configurations, proposant des processeurs Intel Xeon W (à 2,3/2,5/3/3,2 GHz), embarquant 32, 64 et 128 Go de mémoire vive, tandis que le stockage SSD est de 1, 2 ou 4 To. Côté carte graphique, il faudra choisir entre deux cartes AMD, la Radeon Vega Pro 56 (8 Go) et la Vega Pro 64 (16 Go). 

Puissant, rapide et élégant, c’est donc entendu, mais à quel prix ? Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le tarif d’entrée de gamme n’est pas si élevé. En revanche, la facture a malgré tout tendance à grimper très fortement quand on améliore la configuration. Ainsi, alors que la première configuration est vendue à 5500 euros, notre iMac de test, qui embarque le Xeon W à 10 cœurs, contre un modèle 8 coeurs par défaut, 128 Go de Ram contre 32 de base, et la plus puissante des deux cartes graphiques, est à plus de… 11 000 euros. Voilà qui peut calmer certaines ardeurs.

 

 

Malgré un rapport qualité/prix qui ne satisfera pas tout le monde, le premier iMac Pro offre une configuration ultra-solide dans un châssis compact, fin et design, caché derrière une dalle 5K remarquable.

 

 

Bien qu’il puisse ressembler à l’iMac standard, l’iMac Pro s’adresse uniquement aux professionnels, avec une puissance de calcul au niveau de la station de travail qui sera facilement supérieure à celle dont la plupart des gens ont besoin pour l’informatique au quotidien et dont le prix correspond. Cependant, si vous êtes un photographe professionnel, un concepteur de jeu ou un architecte, vous considérerez probablement l’iMac Pro comme un investissement

Rappelez moi
+
Rappelez moi!

Recevez gratuitement notre eBook

iPhone devenu trop lent? Comment rendre plus rapide mon iPhone, iPad, iPod?

Optimisez votre utilisation !

Demande enregistrée! Vérifiez votre boîte de réception.

Pin It on Pinterest